Autolyse

Forum d'information et d'entraide spécialisé sur le jeûne thérapeutique et spirituel.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 décidée à faire un jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
anae



Messages : 4
Date d'inscription : 02/09/2012

MessageSujet: décidée à faire un jeûne   Dim 2 Sep - 1:05


Bonjour
Je suis Anaé j'ai 57 ans
je suis tombée sur ce forum en cherchant des renseignements sur le jeûne
J'ai déjà fait un jeûne il y a une trentaine d'années parce qu'un ami venait de passer son diplôme d'homéopathe , acupuncteur et énergétique chinoise, je lui servais de cobaye! j'ai tenu presqu'un mois en ne buvant qu'une boisson composée d'eau additionnée de sirop d'érable de jus de citron et de piment...
ça m'avait très bien réussi j'étais en pleine forme
Malheureusement par la suite j'ai fait n'importe quoi et j'ai eu des problèmes de santé
dont un cancer du sein il y a quatorze ans
Et voilà que je fais une récidive dans le même sein qu'on va d'ailleurs m'enlever très prochainement , opération suivie par une chimio!
dans cette perpective d'agression contre mon corps j'ai décidé de me préparer à subir le choc en nettoyant mon organisme des toxines accumulées et en renforçant mon système immunitaire; je pense qu'un jeûne d'ici à l'opération devrait permettre à mon foie et mes reins de supporter l'anesthésie , puis les doses de poison qu'on va m'injecter!
je me demande même si je ne devrais pas carrément refuser la chimio si la tumeur n'a pas encore contaminé ce qui me reste de ganglions sous l'aisselle! je sais déjà par le bilan d'extension que le cancer n'a pas encore affecté le sang ni les os ni les autres organes
Voilà je souhaiterais connaitre des personnes qui pratiquent le jeûne et qui sont disposées à en discuter avec moi, à plusieurs on se soutient!
à bientôt de lire vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vianney



Messages : 84
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 35
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: décidée à faire un jeûne   Dim 2 Sep - 11:56

Bonjour Anaé, bienvenue sur le forum!

Je te donne tout mon soutient pour ces épreuves difficiles que tu traverses.

Dans combien de temps commence ta chimio?

Le jeûne, plus que de t'aider à supporter la chimio, peut ralentir la progression de ton cancer du sein voire le résorber dans une certaine mesure, indéfinie. Le processus d'autolyse recycle les cellules déficientes. Combien de temps souhaites tu jeûner?

Si tu fais un jeûne prolongés je ne peux que te recommander de refaire des examens à l'issu du jeûne si tu sens que celui ci a été bénéfique quant à l'évolution de ton cancer. Si au moins sa progression s'en trouve suspendue cela pourra peut être te permettre de retarder la chimio ou l'ablation.

En ce qui concerne les traitements naturels je ne peux que te recommander d'essayer le kombucha qui est un thé fermenté connu en chine depuis plusieurs millénaires et qui a des propriétés anti-cancérigène. Tu peux le faire toi même ou t'en procurer en magasin bio. Dans le traitement du cancer il est recommandé d'en boire au moins un litre par jour. J'ai un livre spécialisé sur le sujet mais je ne l'ai pas avec moi, je pourrai te donner des informations plus précises sur le sujet en fin de semaines prochaine.

Un jeûne combiné au kombucha pourrait être très bénéfique.

A très bientôt!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luc



Messages : 95
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : Québec Canada

MessageSujet: Re: décidée à faire un jeûne   Dim 2 Sep - 15:03


Bonjour,

Actuellement, sur le site "Le JEÛNE thérapeutique" Valérie, une dame dans la cinquantaine vient de compléter un jeûne de 45 jours pour un cancer du sein. Elle doit passer dans quelques temps, des examens pour vérifier si ce cancer a disparu. Ce qui est encourageant, par palpation, Valérie ne sent plus rien.

Tu peux lire son expérience sur le site précité :
https://groups.live.com/P.mvc#!/lejeunetherapeutique/Discussions/discussion.aspx?id=cns%219D12D4711605B%215754

Le titre de sa discussion est : "Jeûne et cancer du sein" par Valérie Huguenet

_________________
"C'est la nature qui a raison"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejeunetherapeutique.groups.live.com/
anae



Messages : 4
Date d'inscription : 02/09/2012

MessageSujet: Re: décidée à faire un jeûne   Lun 3 Sep - 7:04

Merci pour vos réponses
je n'arrive malheureusement pas à trouver le témoignage de Valérie avec le lien, dommage!
quant à moi j'ai déjà vu l'équipe médicale à Bordeaux , l'opération est décidée je n'attends plus que la date, au plus tôt dans une semaine! donc on va m'enlever le sein et je ne pourrai pas voir si la tumeur a régressé
Par contre pour la chimio la décision sera prise après l'intervention et n'est peut-être pas obligatoire...
Si j'avais fait mes recherches après le diagnostic le 25 juillet, j'aurais peut-être pu faire un jeûne prolongé et qui sait éviter chirurgie et chimio.. mais là je n'ose plus faire machine arrière
j'espère juste que le jeûne empêchera la maladie de se propager dans le reste du corps!
sinon je viens de passer ma première journée de jeûne avec succès et je sais par certains signes désagréables que mon corps est déjà en train de s'autolyser et de se nettoyer
je vais essayer la cure de kombucha , merci pour le conseil
en plus de mon jeûne je fais une cure d'ampoules (plantes de drainage des 5 émonctoires)
bonne journée


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anae



Messages : 4
Date d'inscription : 02/09/2012

MessageSujet: Re: décidée à faire un jeûne   Lun 3 Sep - 8:53

ça y est j'ai pu aller dans le forum le jeune therapeutique mais pas par le lien
ma demander d'entrée dans le groupe a été acceptée et j'ai lu le témoignage de Valérie! vraiment stupéfiant! j'attends de voir ce qu'il en est quand elle va passer sa mammo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vianney



Messages : 84
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 35
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: décidée à faire un jeûne   Lun 3 Sep - 12:38

Ah oui effectivement les délais sont très courts. N'hésite pas à créer un topic dans la section "suivit de jeûne" si tu veux nous faire part de l'évolution de ton jeûne au quotidien, des éventuelles difficultés ainsi que des résultats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luc



Messages : 95
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : Québec Canada

MessageSujet: Re: décidée à faire un jeûne   Mar 11 Sep - 3:40



Bonsoir Anaé,

Je ne sais pas si tu as lu dernièrement les dernières nouvelles concernant le cancer du sein de Valérie H. sur "Le JEÛNE thérapeutique" ....

Voici une partie du dernier message de Valérie :

"Bonne nouvelle : plus de cancer, résultats super encourageants......! La tumeur est minime , d'ailleurs ils n’appellent plus tumeur (5mms/3mms) mais kyste vide et les analyses ne décèlent plus de malignité......J'ai eu ces résultats vendredi. Je suis encore sous le choc, je savais pas que la rémission pouvait m'amener un choc!!!! Je reste prudente....ben oui je ne sais pas comment ça va évoluer et puis mon cas n'est pas une généralité.. Le cancer est une maladie trop importante pour affirmer qu'un jeûne peut guérir..donc je reste prudente!! Chaque "cas" est unique donc.... En tout cas après 2 ans de galère, je suis toute bizarre! je vais vivre sans couteau sur la tête!! Réapprendre à vivre........."

N'est-ce pas merveilleux mais, comme le dit Valérie, il ne faut pas généraliser.

Dans le cas de Valérie, le jeûne a éliminé toute trace de malignité. D’ailleurs, le Dr Jean-Pierre Willem dans ses écrits, mentionne que les cellules cancéreuses ou mutées ne peuvent survivre et se reproduire dans un organisme en état d’acidose. On sait que le jeûne provoque cet état en acidifiant le sang et en alcalinisant les tissus. Une fois le jeûne terminé, le système revient à la normale et il n’y a plus récidive. On pourrait citer deux cas évidents où, après plusieurs années, voire plus de deux décennies dans le cas de J-Claude Gruau, pas de récidive de son cancer de la vessie.

Les plus anciens travaux (sur les effets d'une augmentation de l'acidité dans l'organisme) sont ceux de Reding, Slosse, Waterman et d’Otto Warburg, prix Nobel, qui en 1931 expliquaient que la différence essentielle entre la cellule cancéreuse et la cellule saine tenait à leur métabolisme. La cellule mutée ou cancéreuse est de type fermentatif et ne peut pas se développer lors d’acidose. L’acidose empêche le cancer d’utiliser le sucre qui lui est nécessaire.

Il est cependant vrai que si un cancer est trop avancé et que le jeûne est trop court, les chances de succès sont pour ainsi dire nulles selon Shelton. Il écrit qu’un long jeûne est nécessaire sans toutefois garantir les résultats.



_________________
"C'est la nature qui a raison"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejeunetherapeutique.groups.live.com/
batiti



Messages : 1
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Re: décidée à faire un jeûne   Lun 24 Sep - 12:21

Bonjour ! je suis Valérie du forum de Luc et Lison. Je suis tombée par hasard sur ce forum et contente de trouver un lieu. Je voudrais vraiment modérer mon expérience.. En effet, j'ai jeûner mais j'ai également entrepris d'autre démarches et si je suis en rémission aujourd'hui c'est grâce à un ensemble de choses, je pense. C'est un processus et je ne peux pas isolé que le jeûne ou le travail"sur soi". C'est important pour moi de le préciser!! Je suis presque génée que mon témoignage se balade sur le net!! Contente du fait que c'est important de connaitre d'autres méthodes que celles classiques mais j'ai un peu "peur" de l'espoir ou de la déception si il n'y a pas de "résultats". Le jeûne est pour moi une sacrée expérience mais je n'attendais pas le "résultat" Je ne suis peut être pas claire!!! Sur le chemin de la maladie, il y a tellement de causes.., de bonds en avant, de recul, de peurs etc..C'est vrai que c'est encourageant : dans le sens ou j'ai pû ne pas faire de chimio, j'ai laissé le corps et l'esprit faire le travail (euh, j'ai quand même eu de la volonté et j'ai été soutenue par des personnes!!), c'est merveilleux, bien entendu mais je n'oublie pas que j'ai de la "chance". Dans la rémission, il y a aussi la part du "destin"(ce n'est pas le mot!). Je n'arrive pas à exprimer, aujourd'hui, tout ça!! Voilà, mon expérience est unique car chaque personne est unique, donc modération!!!!vis vis de mon vécu!! Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luc



Messages : 95
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : Québec Canada

MessageSujet: Re: décidée à faire un jeûne   Lun 24 Sep - 16:00

Bonjour Valérie,

Il est peut-être vrai que d'autres actions posées aient mené à ta guérison complète mais, personnellement, je suis persuadé que sans le jeûne, les résultats n'auraient pas été au rendez-vous.

Pour qu'un jeûne fasse son action, plusieurs facteurs sont importants à observer : longueur du jeûne, tranquillité, repos ... Combien de jeûneurs n'ont pas eu de résultat parcequ'ils n'ont pas réuni toutes les conditions!

Lorsque nous examinons le cas de J-C. Gruau qui se débarrassa d'un cancer de la vessie en 28 jours, toutes ces conditions étaient réunies. Cependant, avant d'entreprendre le long jeûne, Jean-Claude tenta d'autres démarches dont la macrobiotique durant une longue période. Cette méthode donna un certain succès puisque la tumeur cessa de progresser mais ne se résorbait pas, jusqu'à ce qu'il jeûne.

Nous pourions prendre le cas de Johanna Brandt, qui élimina un énorme cancer de l'estomac, dit-on par la cure de raisin. Mais lorsque nous lisons son témoignage, madame Brandt, jeûna à plusieurs reprises et c'est suite à son dernier long jeûne que sa tumeur disparue. Dans son cas, même une fois la tumeur éliminée, elle ressentait toujours des douleurs. C'est à ce moment qu'elle entrepris un court jeûne suivi de la cure de raisin qui régla son problème de douleur à l'estomac. Elle écrit :

«Ma lutte pour la vie dura neuf ans. Je jeûnai jusqu'à devenir un vrai squelette. Je jeûnai au-delà des limites de l'inanition, procédé peu ordinaire, consumant mes propres cellules dans l'espoir de voir disparaître la tumeur. Chaque fois que je jeûnais, la tumeur en effet cessais d'augmenter. Mais elle n'était pas détruite. Elle semblait reprendre vigueur, au contraire, dès que je recommençais à manger, parce que je ne prenais pas les aliments qui convenaient».

«La tumeur progressait à travers le diaphragme, menaçait le coeur et le poumon gauche. Déjà, j'avais de la peine à respirer. Parfois même, je crachais du sang. Une nuit, en août 1920, je fus prise de vomissements et de diarrhée, accompagnés de douleurs intolérables. Vers le matin, je vomis une quantité de sang à demi digéré».

«Les choses devenaient graves. Je fis venir notre médecin de famille. Il m'ordonna de garder le lit pendant trois mois. Sous son contrôle, je jeûnai douze jours».

«Ce fut durant ce jeûne que je remarquai pour la première fois un symptôme de mauvais augure, la présence de sang digéré dans mes selles après un lavement. Et, fait plus déconcertant encore, je cessai de reprendre du poids après un jeûne, quand je recommençai à manger».

«Vers la fin de 1920, je jeûnai périodiquement, tantôt quatre, tantôt sept ou dix jours, et finalement, en décembre, trois semaines à la fois».

«Tout ce jeûne provoqua pourtant une légère amélioration de mon état et je vécus ainsi toute l'année 1921. En novembre de cette année, mon docteur me persuada de me rendre à l'hôpital général de Johannesbourg, pour me faire examiner aux rayons X. De nombreuses radiographie furent faites, et un chirurgien renommé prononça son verdict : mon estomac était divisé en deux par une tumeur maligne fibreuse. Une opération immédiate fut conseillée comme le seul moyen de prolonger ma vie. Je refusai».

«Le célèbre médecin qui m'avait radiographiée fut très intéressé par mon attitude et m'invita, si j'étais encore en vie au bout de six mois, à revenir le voir».

«Encouragée par cette marque de sympathie, je jeûnai à nouveau trois semaines en décembre, buvant seulement de l'eau pure et restant couchée au soleil du matin. Lorsqu'au bout de six mois, je repassai aux rayons X, aucune trace de la tumeur n'était plus visible»!

«Les trois ans qui suivirent furent pour moi des années de grande souffrances, mais je continuai à jeûner et à suivre alternativement divers régimes. En 1925, après un jeûne de sept jours, je découvris fortuitement un aliment - le raisin - qui eut pour effet miraculeux de me guérir complètement en six semaines».

_________________
"C'est la nature qui a raison"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejeunetherapeutique.groups.live.com/
luc



Messages : 95
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : Québec Canada

MessageSujet: Re: décidée à faire un jeûne   Lun 24 Sep - 18:04



Johanna Brandt vécut quarante années suite à cette guérison complète opéré par le jeûne et le raisin, pour mourir à l'âge de 88 ans en 1964.


_________________
"C'est la nature qui a raison"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejeunetherapeutique.groups.live.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: décidée à faire un jeûne   

Revenir en haut Aller en bas
 
décidée à faire un jeûne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une classe de seconde a décidé de me faire craquer....
» Ma foi est profonde et j'ai pourtant décidé de me faire débaptiser !
» Mes élèves ont décidé de faire grève
» Ouh la ça va faire mal (ou pas)
» quoi faire avec des poivrons ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autolyse :: Le vestibule :: Présentation des membres-
Sauter vers: